fa


fa

fa [ fa ] n. m. inv.
XIIIe; 1re syllabe du mot famuli, au 2e vers de l'hymne de saint Jean Baptiste → ut
Note de musique, sixième degré de l'échelle fondamentale, quatrième son de la gamme naturelle. 2. f. Fa naturel, fa dièse, fa bémol. Clé de fa, placée sur la quatrième ligne de la portée et employée surtout pour les parties de basse. Ton correspondant. Concerto, sonate en fa majeur, mineur. Cette note représentée. ⊗ HOM. poss. Fat.

fa nom masculin invariable Note de musique, quatrième degré de la gamme d'ut. ● fa (homonymes) nom masculin invariable fat adj. m

fa
n. m. inv. Quatrième note de la gamme d' ut.
|| Clé de fa, représentée par un C retourné suivi de deux points, et indiquant que la note placée sur la ligne passant entre les deux points est un fa.

⇒FA, subst. masc.
MUS. Note de musique, la quatrième des sept notes de la gamme naturelle d'ut dont elle est la sous-dominante. Bon, je commence... Un, deux, un... — Ré si si, la sol fa fa, piaille Marie d'une voix de poule enrouée (COLETTE, Cl. école, 1900, p. 73). La modulation qui va d'ut à fa est appelée par la résonance naturelle des sons composés (ALAIN, Beaux-arts, 1920, p. 122).
♦ Ton dont la note fa constitue la tonique :
1. Sur la plupart des instruments, la gamme de fa majeur a quelque chose de noble et de grave; celle de fa mineur a une expression douloureuse et sévère; fa dièse majeur est brillant; fa dièse mineur, pathétique.
BOUILLET 1859.
♦ Ton dans lequel un morceau est écrit, chanté. Symphonie en fa majeur. J'apprends l'assommante petite sonate en fa (en forme de menuet) de Beethoven (GIDE, Journal, 1917, p. 638). Il est pénible pour les soprani de réciter sur un fa aigu, et pour les basses sur un sol grave, par exemple (POTIRON, Mus. église, 1945, p. 119).
P. méton. Signe qui représente le son fa sur la portée. La note placée sur la ligne supérieure, à la clef de sol, est un fa (LITTRÉ).
Loc. Clef de fa. Signe rappelant un C retourné suivi de deux points situés de part et d'autre de la ligne de la portée sur laquelle est placée la note fa. Synon. clef de basse. Les parties de basse sont écrites sur la clef de fa, quatrième ligne. La clef de fa, troisième ligne, est aujourd'hui inusitée (LITTRÉ). Le fa est désigné sur la portée par une (...) clef qui peut être placée sur la 3e, la 4e ou la 5e ligne (Mus. 1976) :
P. méton. Notation musicale en clef de fa :
2. — ... Pour le solfège et le déchiffrage c'est moi la meilleure du cours...
Batta a corrigé :
— Le déchiffrage à quatre mains, à la condition de faire la première partie... Mademoiselle ne lit pas la clef de fa!
GYP, Souv. fille, 1927, p. 166.
Prononc. et Orth. :[] ou [fa]. [] ds PASSY 1914, BARBEAU-RODHE 1930, WARN. 1968; [a] ds DG, DUB.; les 2 prononc. ds Pt ROB. et Lar. Lang. fr. Le mot est ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. Ca 1223 (G. DE COINCY, Miracles Vierge, éd. F. Koenig, 1 Mir. 11, 748, t. II, p. 33). Première syllabe du mot lat. famuli, au second vers de l'hymne de St Jean Baptiste de Paul Diacre, choisie arbitrairement par Gui d'Arezzo [995-1050] pour désigner la note de musique (DEI). Fréq. abs. littér. : 197.

fa [fa] n. m. invar.
ÉTYM. XIIIe; première syllabe du mot famuli, au deuxième vers de l'hymne de saint Jean-Baptiste. → Gamme.
1 Sixième degré de l'échelle fondamentale, soit le quatrième de notre système actuel. || La note fa fait 350 vibrations à la seconde, c'est la sous-dominante de la gamme de do. || Clef de fa, placée sur la quatrième ligne de la portée et employée surtout pour les parties de basse.Ton dont le fa est la note fondamentale. || Tonalités harmoniques de fa dièse et de sol bémol.
2 Ton dans lequel est composée une œuvre musicale. || Concerto, sonate en fa, en fa majeur, en fa mineur.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.